Biographie

BIOGRAPHIE

Créteil, c’est dans cette ville de la banlieue sud que j’ai fait mon apprentissage de la vie. Rêveur et débrouillard à la fois, je slalomais entre l’école et les différents quartiers que je connaissais par cœur. Après un bac Littéraire et un an de fac de psycho, je décidais subitement de lâcher les études.

A 21 ans, je rentrais dans le monde de l’animation et m’orientais rapidement vers la branche de métiers des travailleurs sociaux. Le 31 juillet 2017, après 15 années passées à exercer mon métier dans un centre social, mon boulot disparaissait en même temps que la cité, entièrement démolie.

La photographie sociale et humaniste : un outil pédagogique et militant dans la lignée de mon ancien métier de travailleur social.

J’ai naturellement pris ce créneau photographique. Ma définition de la photographie sociale s’inscrit dans la continuité de mes pairs. Elle témoigne de différentes problématiques sociales et met en lumière celles et ceux que j’appelle les oublié-es. L’ouvrage photographique que j’ai réalisé en hommage aux habitant-es des quartiers populaires en témoigne. Mon reportage sur des mères isolées (réalisé en partenariat avec le Palais de la Femme situé à Paris) et les conditions de vie des réfugié-es attestent aussi de cet engagement.